CLAVÉ FINE ART

ETEL ADNAN

Née en 1925 à Beyrouth, Etel Adnan était peintre et écrivaine. Elle étudie la philosophie à la Sorbonne au milieu des années 1950 puis continue ses études à U.C. Berkeley et Harvard. Adnan enseignera ensuite la philosophie au Dominican College à San Rafael en Californie.

L’artiste est l’autrice de plusieurs romans, essais et poèmes. Elle a également dirigé le quotidien francophone libanais Asafa. La peinture est le medium à travers lequel elle trouvera sa voix primaire. Lorsqu’elle commence à peindre en Californie, elle écrit « Je n’avais plus besoin d’écrire en français, j’allais peindre en arabe » . Sa pratique artistique est diverse : poésie, tapisserie, céramique, peinture, leporello (livre-accordéon). Elle utilise l’écriture et l’art pour aborder son expérience de la guerre, du deuil et de l’exil. Connue pour ses représentations abstraites de montagnes, d’océans et de cieux aux couleurs vives, elle trouve refuge dans la beauté des paysages et l’aspect quasi-spirituel de la tapisserie.

En 1977, son roman Sitt Marie-Rose est publié à Paris et sera traduit en 10 langues, suite à son succès. Ce n’est seulement qu’en 2010 que ses oeuvres commencent a être exposées dans des institutions reconnues telles que le Guggenheim de New York ou la Fondation Luma à Arles. En 2014 elle participe à la Whitney Biennial.

En 2020, son livre Time reçoit le Griffin Poetry Prize. Ses œuvres figurent parmi des collections privées, au Royal Jordanian Museum, au musée Sursock de Beyrouth, au musée d’art moderne de Tunis, à l’Institut du Monde Arabe à Paris, au British Museum de Londres, à la World Bank Collection et au National Museum for Women in the Arts de Washington, D.C et des diapositives de ses tapisseries sont dans les fichiers permanents des Contemporary Crafts Museums de New York et de Los Angeles.
Etel Adnan
Crédit photographique : © Simone Fatta
CLAVÉ FINE ART

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER